?

>>> A quoi cela rime-t-il, une cérémonie non-religieuse pour un mariage ou des funérailles?

Depuis la nuit des temps, les rites sociaux ont une dimension spirituelle et une dimension communautaire. Une cérémonie, qu'elle soit religieuse ou laïque, a toujours à voir avec le sens de la vie et nos liens avec l'entourage. Dans un cadre non-religieux, il ne manque vraiment que l'institution. Je suis un célébrant laïque et je crée des cérémonies pour des personnes qui souhaitent pas - ou ne peuvent pas - le faire dans le cadre d'une institution religieuse. Chacun vit selon ses propres valeurs et principes. Chacun cherche à donner sens à son existence. Chacun interagit avec son propre réseau de proches parents, d'amis et de collègues. 

>>> Hors tradition, les rituels ont-ils encore un sens?

Un "rituel" est avant tout un acte symbolique accompli durant un cérémonie pour affirmer un point essentiel. Par exemple, si une bougie est allumée, ce n'est pas simplement parce qu'il fait noir, mais pour symboliser la vie qui vient de naître, ou le lien entre les mariés, ou les souvenirs qui survivent au défunt... Cet "acte cérémoniel" n'est pas nécessairement traditionnel, mais il doit absolument être porteur de sens. 

 

Il est vrai, cependant, que dans une religion ou une culture donnée, les mêmes rituels sont utilisés encore et encore. Les cérémonies traditionnellement suivent toujours le même modèle. Cela vous lie à votre communauté partout dans le monde, mais aussi à vos aïeux. Les cérémonies laïques, elles, ne sont pas faites dans un moule. Cela dit, j'ai rappeler qu'un mariage est toujours un engagement pris par deux personnes, un service funèbre sert toujours à faire ses adieux à un être cher. Quand vous organisez une cérémonie, cela vous lie à la communauté formée par votre famille et vos amis. Mais cela vous lie aussi à l'humanité entière, parce que les mariages, les funérailles et toutes sortes d'autres "rites de passage" sont célébrés autour du monde. C'est cette tradition-là qui est respectée.

>>> Pourquoi faut-il payer pour une cérémonie laïque? Les services religieux ne sont-ils pas gratuits? 

Vous ne recevez pas de facture après une cérémonie religieuse, mais cela ne signifie pas que ça ne coûte rien. D'abord, il est de coutume de faire une donation. Ensuite, les institutions religieuses sont soutenues financièrement par leurs fidèles, couvrant toutes sortes de dépenses. Les cérémonies ont un coût parce qu'il vous faut un célébrant pour la préparer puis pour la présider. Dans le cas d'un célébrant laïque, il n'y a pas d'institution pour verser un salaire. Mais en payant directement votre célébrant, vous attendez de lui qu'il soit au service de vos valeurs plutôt que de suivre ce qui est prôné par l'institution

>>> Quelle difference entre "célébrant" et "officiant"? 

Les deux mots sont interchangeables. Dans certains pays on emploi l'un plutôt que l'autre. Par ailleurs, il y a des gens qui préfèrent "célébrer" un mariage mais pas un service funèbre, ils sont alors plus à l'aise avec le mot "officiant". 

>>> Organisez-vous des cérémonies hors de Suisse

Oui, absolument. J'ai célébré des mariages en Espagne, au Maroc, aux Etats-Unis et même en Australie. J'ai aussi préparé des cérémonies en Suisse pour des couples vivant aux Pays-Bas et aux Etats-Unis. Les entretiens se tiennent alors par Skype, FaceTime, Zoom or tout autre service de vidéo-conférence. 

© AndresTheCelebrant.com   |   Andrés Allemand Smaller   |   Tél. +41 77 431 68 38   |   andres.allemand@gmail.com   |   Genève, Suisse

  • Facebook App Icon